Aller au contenu

Vol d’un Machmètre

En rentrant de congés le 16 août, nous découvrons que le machmètre copilote est manquant. Le soir même, un des membres de l’association fait une recherche sur EBay et trouve un machmètre à vendre aux enchères au prix de départ de 5000€. Vente qui se terminait le 12 août 2007. Nous comparons la photo du vendeur avec celles que nous avions prises dans le simulateur et nous trouvons beaucoup de points communs entre les deux instruments (impact et usure identique). Nous contactons la sécurité Airbus qui nous demande de déposer une plainte au commissariat de Blagnac, ce que nous faisons le mardi 21 août (la bureaucratie Airbus est assez longue à mettre en marche) et nous laissons la police faire sont travail, tout en gardant un œil sur le site de ventes aux enchères.

Le machmètre refait sont apparition sur le site le 2 septembre 2007 au prix de départ de 1500€. N’ayant toujours pas de nouvelle, que ce soit de la police ou du service de sécurité interne, un de nos membres, gendarme de réserve, prend sur lui de demander de nouvelles photos au vendeur pour pouvoir identifier le machmètre par son numéro de série. Les photos arrivent le lendemain et nous avons la confirmation qu’il s’agit bien de notre machmètre.

Fort de ses nouveaux éléments, nous allons voir la police pour re-activer l’enquête. Bien nous en prend car notre plainte était tombée dans l’oubli.

Les photos arrivent le lendemain et nous avons la confirmation qu’il s’agit bien de notre machmètre. S’en suit des échanges de mails (supervisés par la police) avec le vendeur pour le mettre en confiance.

Le 12 septembre, notre membre remporte l’enchère. Il prend rendez-vous avec le vendeur pour le lendemain. La police fera le reste et procédera à son arrestation.

Le machmètre nous sera restitué le lundi 17 septembre 2007. Un grand merci spécial aux OPJ du commissariat de Blagnac. Ils se reconnaîtront.